• Santa Kakese
  • Bandes Dessinées
  • Live: Kinshasa

Santa Kakese: La caricature dans les espaces publics virtuels

Santa Kakese utilise les réseaux sociaux en tant que plateforme de distribution comme beaucoup de ses collègues de la jeune génération d’artistes: Circulation sans limites, les réseaux sociaux permettent aux artistes de participer à leur manière à la vie publique.

La caricature, média artistique au service de la société civile et de la liberté d’expression, est souvent humoriste et provocante. Très engagés, les caricaturistes sont des acteurs incontournables de la scène publique. L’explosion des réseaux sociaux a changé leur donne: Les réactions et la vitesse de distribution ont démultiplié, tout dessin est visible partout dans le monde et peut circuler instantanément.

La jeune caricaturiste congolaise Santa Kakese utilise aussi les réseaux sociaux comme moyen de distribution de ses œuvres. Ses caricatures témoignent d’un regard personnel sur l’actualité et elles sont des interprétations et des commentaires à la réalité de la vie quotidienne au Congo qui invitent le lecteur d’éveiller l’esprit critique, de faire débat. Ses dessins sont réduits à quelques traits, sans détails superflus, des formes simples qui sont facilement à déchiffrer par le lecteur.

Étant une réaction spontanée sur des contextes actuels, ses caricatures tournent en boucle sur les pages des réseaux sociaux et traduisent parfaitement et sans prétention les préoccupations et les inquiétudes de l’auteur et des citoyens face aux transformations politiques et sociales. Grâce à leur diffusion et leur audience sur les réseaux sociaux, ses caricatures peuvent être considérées comme la manifestation d’un engagement citoyen.

Plus d’informations sur le post Facebook en cliquant sur l’image ou ici.

Santa Kakese traite plusieurs sujets: La place des femmes dans la société, la politique, la violence policière, la pauvreté, la religion et des relations humaines dans la vie quotidienne. Ses caricatures sont des descriptions déformées, parfois même de manière absurde de la vie au Congo. Comme les images sont proches à la réalité, l’artiste arrive à atteindre un grand nombre du public local au Congo et elle fait un parcours populaire rapidement.

Comme beaucoup de ses collègues de la jeune génération des caricaturistes et des BDistes, elle est largement initiée aux nouvelles technologiques: les réseaux sociaux sont sa plateforme de distribution principale. Bien ancrés dans les pratiques des artistes, les réseaux sociaux garantissent une circulation sans limites et leurs permettent de participer à leur manière à la vie publique: Ils créent des dialogues et des débats dans les espaces publics virtuels et ils développent des nouvelles pratiques de communication politiquement plus ouvertes.

© Santa Kakese

« Je présente une jeune femme battante dans le domaine de l’art, elle rêve de devenir la meilleure et la plus grande de sa ville tout en travaillant dur. Je nous encourage, nous jeunes femmes dans n’importe quel domaine, de se donner à fond dans le métier. » (Santa Kakese)

© Santa Kakese

« Ils sont prêts à risquer leur vie pour répondre aux besoins de leurs familles. » (Santa Kakese)

© Santa Kakese

« Ici je parle de la tracasserie de nos roulages qui se prennent comme des super-héros. Et c’est ce genre de situation qui cause des accidents de circulation. » (Santa Kakese)

Plus d’informations sur le post Facebook en cliquant sur l’image ou ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.