Al’Mata

Alain Mata Mamengi, alias Al’Mata est né à Kinshasa. Après ses études à l’Académie des Beaux Arts de Kinshasa, il collabore avec plusieurs organes de presse congolais.

Al'Mata
Al’Mata

Il est Co-fondateur de l’OAR (Organisation des Artistes Réunis pour la défense et la promotion de la bande dessinée) et crée en 1993 le studio Béd’Art avec Asimba Bathy. Al’Mata avait lancé en 1994 le magazine MAK BD avec les éditions Mavo, issues du quotidien l’observateur. Il a été le co-fondateur du magazine Bulles et Plumes à Kinshasa et de l’association G7. En 1998, Al’ Mata remporte le « Calque d’or » qui récompense les meilleurs caricaturistes des médias de Kinshasa et en 2000 il reçoit le Prix de la presse au 3ème Salon africain de la bande dessinée à Kinshasa. En 2001, il est invité au festival d’Angoûleme et le festival Musique Métisse pour présenter l’exposition « A l’Ombre du baobab ». En 2002 il s’installe en France et en 2003 il gagne le premier prix du concours de bande dessinée organisé par l’ONG italienne Africa e mediterraneo et la maison d’éditions Lai-Momo à Bologne, puis en 2004 il gagne le 2eme prix du concours panafricain de dessinateurs de presse, organisé à Rome par le centre Dyonisa.

Depuis 2002, il collabore régulièrement pour les éditions Afro Bulles à Tourcoing. Dans ses bandes dessinées, il aborde souvent le thème de l’intégration, et de la culture africaine comme dans « Le retour au pays d’Alphonse Madiba, dit Daudet » avec le scénario de Christophe Ngalle Edimo chez l’Harmattan BD. C’est album a été primé 1er prix de la meilleure bande dessinée africaine en 2011 lors du 4ème éditions du FIBDA (festival international de la BD d’Alger).

Liens connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.